COUP D'ŒIL SUR LA MUNICIPALITÉ ET LE LOISIR EN ESTRIE

 

Le cadre d'intervention gouvernementale en matière de loisir et de sport du gouvernement du Québec reconnaît la municipalité locale comme premier corps public de référence en matière de loisir et de sport. Mettre à la disposition de la population des équipements, des services et des lieux de pratique, garantir l'accès à la pratique au plus grand nombre, soutenir les organismes de loisir et les clubs sportifs de son territoire, voilà les attentes exprimées par l'État dans ses orientations.

 

Depuis plusieurs années, la législation québécoise permet aux municipalités d’intervenir activement en loisir. Dans le cadre de l’exercice de leurs rôles et devoirs, les municipalités s’appuient sur la Loi 62 depuis janvier 2006. Elle octroie aux municipalités des pouvoirs administratifs et réglementaires en termes généraux, ce qui leur permet d'agir pleinement dans leurs domaines de compétence.

 

Chez nous, cette responsabilité prend plusieurs visages, selon les ressources disponibles et les façons de faire propres à chaque municipalité. 

 

  • Quelques municipalités peuvent compter sur une ressource permanente - le directeur de loisir - ou encore sur un comité local de loisir formé de bénévoles (2/3 des municipalités).  
  • Pratique de concertation unique au Québec, les MRC de chez nous jouent un rôle majeur en loisir. On retrouve en effet un mécanisme d'échange entre les municipalités dans chacune des MRC, sous forme d'une ressource commune, d'une table loisir ou encore d'un comité loisir de MRC. Cette structure supra locale soutient le développement sur son territoire à travers la concertation de ses membres sur des enjeux majeurs et la mise en place de programmes communs. Que l'on parle de formation pour le personnel en loisir d'été, de formation de bénévoles, de calendrier régional ou d'événements intermunicipaux, la mise en commun des ressources permet une meilleure desserte sur le territoire.

 

Le Conseil Sport Loisir de l'Estrie (CSLE) est impliqué dans cette démarche depuis ses débuts. Héritage du Conseil Régional des loisirs de l'Estrie (CRLE), il continue de privilégier ses liens de collaboration avec le milieu municipal et ses partenariats avec les MRC, dans un souci constant de mieux les outiller dans le cadre de leur intervention en loisir et en sport auprès de leurs citoyens.

 

 

Vous avez besoin de soutien ou vous êtes à la recherche de ressources pour :

  • élaborer votre politique de loisir ou familiale?
  • planifier l'aménagement de vos installations ou équipements récréatifs?
  • élaborer une demande de soutien financier?
  • mettre en place et soutenir un comité bénévole?
  • consulter vos citoyens sur leurs besoins en loisir?

 

N'hésitez pas à communiquer avec nous : le CSLE est là pour soutenir les acteurs locaux et régionaux, dans le respect de leur capacité de gérer et de définir leurs propres actions!

 

haut de page